Naître femme



 Publicité patriarcales et sexiste des années 60


Naître femme dans ce monde c’est servir l’humanité de notre amour et notre bienveillance.
Être femme dans ce monde, c'est devoir être forte tout en maintenant nos souffrances en silence.  

C'est prendre soin de son apparence, se maquiller, suivre un régime stricte et faire du sport. 
C'est d'avoir les cheveux brillants et sentir bon en toute circonstance pour plaire au sexe fort.

Être une femme aujourd’hui c’est devoir prendre soin de son foyer et le décorer avec soin. 
Naître femme et avoir la croyance de se sentir libre en travaillant tout en gagnant moins.

C'est rentrer chez soi et s’occuper des enfants en leur apportant de la douceur et des câlins. 
C'est de penser continuellement aux autres et contribuer à leur bien être, à l'écoute de chacun. 

C’est devoir assouvir les fantasmes de l’homme et souvent simuler pour faire plaisir.
C'est d'avoir été éduqué pour laisser l’homme prendre les rênes et de toujours en rire.

Être une femme c'est croire que l'on devient libre en étant sexy ou en se masculinisant. 
Naître femme aujourd’hui comme hier, c’est se sentir comme un unique objet bandant.

C'est n'être qu'un corps fait de plaisir et de séduction dans les médias et les débats. 
C'est n'être qu'une arme massive véhiculant la sensualité et l’abondance de nos chairs nues. 

Être une femme c’est ne pas se limiter à la décoration, la cuisine, la beauté ou la mode. 
Naître femme c'est arrêter de croire que nous n'avons aucun potentiel à part d'être belle.

C’est ne plus écouter les conseils sexistes des magasines féminins pas commodes. 
C'est croire en sa force physique ou morale et en ses capacités intellectuelles

C'est ne plus penser que notre rôle s'arrête à être une amante torride ou une bonne mère.


N'être femme aujourd'hui et se sentir homme.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La marée à Découvert

BITUME