Paris



Paris Gris - Photo Google

 PARIS JE NE T'AIME PLUS 


Paris. Paris je t'ai aimé mais je ne sais plus. Parfois je ne t'aime plus mais je reste pour l'instant car la seule chose valable que tu peux offrir est un travail. Ce n'est pas une passion, ce n'est pas une vocation, c'est un travail qui apporte un salaire, un cadre, une routine. Paris, Paris parfois tu m'inspires même lorsque je suffoque et que ma peau me gratte, j'expire ton air pollué et ton stress apparent me donne des plaques et des boutons. Paris je te hais pour une multitude de raison et je reste pour une quantité d'excuse. Paris, je ne supporte plus tes habitants, la tête haute, le visage gris, la cadence excessivement rapide, il m'est impossible de les suivre. Ils te bousculent le matin puisqu'ils sont toujours en retard même quand ils partent en avance. L'insulte facile, tes habitants sont presque tous identiques, je croise le sosie de tout le monde et chaque personne me donne une impression de déjà vu. C'est une
horde de zombies qui avancent mais une horde stylée. Paris, ta superficialité hautaine me gène et me déprime, tes rencontres sont éphémères agrémentées la plupart du temps de sorties inintéressantes et de fêtes sans importances, d'alcool et de musique bon marché. Tes rues sont sales, bondées, juchées de détritus, de merdes et de crachats. Tes halls sentent l'urine rance et le vomi de la veille. Paris, tu es devenue une fourmilière à taille humaine, tes ouvrières s'activent pour s'offrir du temps déjà perdu et des années dépassées, elles s'activent sans avoir la possibilité de réfléchir aux choses essentielles..la cadence est bien trop rapide. Elle travaillent toujours plus vite afin de s'offrir encore plus de vide dans leurs âmes et recouvrir leurs façades déprimées et sans vie par des marques et du maquillage trop chers. Paris, le luxe que tu peux offrir ne m'intéresse pas, la définition de la "beauté" que tu offres est superficielle et inadaptable. Ta vie à cent à l'heure ne m’intéresse pas. Paris, ce que tu peux nous offrir n'est pas la vraie vie. Elle rend fou.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La marée à Découvert

BITUME