Asphyxie


Je me sens régulièrement noyée dans une masse d'abondance, enfermée au milieu d'objets inutiles, de gadgets hors de prix et les autres zombies sans cervelle qui ne me voient même plus.  Je regarde le monde qui m'entoure et je le trouve si différent de ce dont je rêvais étant enfant, de ce dont je souhaite encore. J'imaginais que la vie tournait autour de la nature et de notre environnement, autour de l'amour et de l'art véritable. L'art véritable étant pour moi un mélange d'amour, de poésie, de délicatesse, d'émotion et j'en passe. Je ne trouve pas de sens à notre société, je suis prise dans une suffocation de plus en plus en forte, c'est l'asphyxie. 

Je nous observe nous transformer en pantin idiot, sans réussir à exprimer la moindre émotion véritable qui nous submerge de peur et d'angoisse. Nous nous emprisonnons dans une atmosphère étouffante, nous comprimons notre intelligence émotionnelle et sensorielle au profit de l'argent et du matériel, au profit de nous inventer une propre image marketing, au profit du vide et du néant. 

Pour remplir ce néant intérieur, nous le remplissons de faux besoins, d'espoir grotesque de joie consumériste sans aucune valeur pour l'âme et le cœur.

Ce monde me rend triste, amère et en colère. La solitude qui nous envahit tous n'est pas une fatalité. Nous pouvons réfléchir, consolider notre envie de changement, la prochaine révolution aura pour seul but de sauver notre planète. Nous n'aurons pas le choix.

Le monde de demain aura la couleur de l'acier et du béton grisâtre. Le sol sera entièrement coulé dans le ciment. Nous apercevrons encore un morceau de ciel violet-gris entre les millions de grattes-ciel. Nos âmes ne seront plus humaines mais lobotomisées à son paroxysme afin que la société utilisent nos seules ressources potentielles pour la consommation. Nous seront des robots, nous sommes encore un peu humains. 

Nous pouvons améliorer notre propres vies et celles de demains. Notre seul but sur terre n'est pas de consommer, de nous marier et faire des enfants. Mais de trouver un réel but pour se sentir en connexion avec la vie et améliorer notre condition dans le respect de notre planète.

Il faut une prise de conscience, il faut arrêter de se trouver des excuses, il faut arrêter de vouloir se protéger derrière de fausses affirmations. Il faut redevenir des humains et vivre comme tels..



Voici quelques citations du Célèbre Pierre Rabhi : 


*Pierre Rabhi, de son nom d'origine Rabah Rabhi, né le 29 mai 1938 à Kenadsa, en Algérie, est un essayiste, agriculteur, romancier, écologiste et poète français, fondateur du mouvement Colibris et « figure représentative du mouvement politique et scientifique de l'agroécologie en France. » Sa pensée est inspirée par le mouvement anthroposophe, dont il promeut l'application agricole pseudo-scientifique appelée « biodynamie »...* (source Wikipédia)

" Nous sommes passés d'une humanité primitive qui considérait qu'elle appartenait à la vie, à une humanité dite « évolué » qui considère que la vie lui appartient. Nous nous sommes érigés comme les propriétaires de la création. C'est la raison pour laquelle nous n'avons plus aucun respect pour rien. "

" On voit s'ériger des générations d'enfants qui faute d'un éveil à la vie sont réduits à n'être que des consommateurs insatiables, blasés et tristes. "

" La nourriture aujourd'hui est tellement toxique que, quand on se met à table, plutôt que de souhaiter "bon appétit", on devrait se souhaiter "bonne chance". "

" Qu'est-ce que la mondialisation compétitive et guerrière si ce n'est l'expression du délitement des consciences ? [...] Cependant, la pire des mondialisations est selon moi celle qui clone les esprits, les standardise et instaure une monoculture terriblement préjudiciable à l'évolution et à la pérennité. "

" Face à un système qui confisque le droit des peuples à se nourrir par eux-mêmes, l'agroécologie est une alternative éthique et réaliste, un acte de légitime résistance, qui permet l'autonomie des populations et la préservation de leurs patrimoines nourriciers. "

" Pour que les arbres et les plantes s'épanouissent, pour que les animaux qui s'en nourrissent prospèrent, pour que les hommes vivent, il faut que la terre soit honorée. "

L'espoir se cache derrière chaque sourire.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La marée à Découvert

BITUME